Kelly Rowland, ancienne de Destiny's Child, revient avec Black Magic
"Black Magic" est le nouveau single de l'icône de Destiny’s Child , l'Américaine Kelly Rowland. Celle qui vient d'avoir 40 ans a profité de son nouvel opus mis en ligne vendredi pour faire un point sur sa vie de mère, d'épouse et d'artiste. "Le plus dur pour moi dans tout ça, parce que je le pense vraiment à chaque fois, est comment prendre du temps pour moi-même. Je donnais tellement de temps à mon mari, au bébé, à l'enfant. J'étais enceinte et je travaillais. Alors je me disais vraiment : "OK, j'aime donner aux autres, mais comment vais-je me le rendre à moi-même ? Il fallait donc que je trouve du temps pour moi." Avec ce nouveau single, la chanteuse qui a remporté un Grammy Award veut poursuivre la lutte contre le colorisme. "Je l'ai remarqué lors de certaines séances photos où lorsque les gens étaient honnêtes et disaient : Nous ne pouvons pas l'avoir pour cette campagne. Elle est un peu trop sombre et cela arrive. Et c'est arrivé. Est-ce que cela m'a affecté ? Pendant un certain temps, oui. Je me disais : eh bien, si je suis plus sombre, cela veut-il dire que je n'aurai pas les mêmes chances ? Je regarde Janet Jackson et elle fait carton dans l'industrie. Whitney Houston et moi nous avons le même teint. Brandy c'est pareil. Toutes ces femmes m'ont donné le sentiment que je pouvais y arriver." La chanteuse garde un excellent souvenir de ses années de gloire avec son groupe Destiny’s Child , avec lequel elle a vendu plus de 60 millions d'albums dans le monde. "C'est la plus grande bénédiction, vraiment. Pour moi et les filles et notre relation. Le fait que personne ne le saura, qu'on soit chez moi, chez B. ou chez Michelle, on en rit. C'était l'un de nos meilleurs moments." Dans le clip Black Magic mis en ligne vendredi, la chanteuse dévoile les images de sa dernière grossesse. Un moment intime qu'elle a voulu partager avec ses fans.