Burkina Faso : du sang pour les blessés du drame de Solhan
Du sang, c’est le don fait par une centaine d’étudiants de ouagadougou, aux blessés de l’attaque qui a coûté la vie à environ 160 personnes à Solhan dans la province de Yagha, au Burkina Faso, dans la nuit de vendredi à samedi. Parmi de donneurs, figurent des ressortissants de la province meurtrie par ce massacre. ‘’ Nous avons eu l'idée d'organiser une collecte de sang aujourd'hui parce que nous sommes nés dans la province de Yagha. C'est de là que nous venons. Un drame comme celui-ci ne peut se produire à Yagha sans que nous agissions .’’, a déclaré Amadou Dicko , Président de l'Association des élèves et étudiants pour le développement de la Yagha. Une solidarité envers les victimes du terrorisme saluée par le personnel de santé. " Les étudiants sont venus en grand nombre. Ils se sont vraiment mobilisés. Nous les félicitons beaucoup car grâce à eux, nous avons obtenu plus de 85 poches de sang jusqu'à présent .", se félicite Félicienne Ouédraogo , infirmière au Centre national de transfusion sanguine de la capitale burkinabé. Les incursions des djihadistes au Burkina Faso ont déjà tué environ 1 400 personnes depuis 2015 et fait au moins 1, 2 millions de déplacés internes.