10 Africains dans l'équipe olympique des réfugiés
Le Comité International Olympique (CIO) a dévoilé ce mardi sa liste d’athlètes formant partie de l’équipe olympique des réfugiés. Choisis sur des critères de performance, de parcours personnel, du respect de la parité sexuelle et géographique, 29 athlètes de 12 disciplines pourront concourir sous le drapeau des cinq anneaux aux JO de Tokyo . Les concurrents choisis, sélectionnés parmi un groupe de 55 athlètes réfugiés prometteurs de 13 pays qui ont reçu une bourse du CIO, s'affronteront aux Jeux dans les disciplines suivantes : athlétisme, badminton, boxe, canoë, cyclisme, judo, karaté, taekwondo, tir, natation, haltérophilie et lutte. Une dizaine d’entre eux sont originaires du continent africain, notamment du Congo , du Soudan , de l' Érythrée , de la République Démocratique du Congo , du Cameroun et du Sud-Soudan . "En tant qu'ancienne athlète, je serai en mesure d'aider tous nos athlètes venant du monde entier et partager ma propre expérience, venant moi-même d’une zone de conflit. Ils ne représenteront pas seulement eux-mêmes, pas seulement le CIO, mais aussi l'ensemble des réfugiés dans le monde entier" , déclare Tegla Loroupe, chef de l'équipe olympique des réfugiés. C’est la deuxième fois que des réfugiés constituent une équipe olympique. Lors des Jeux de Rio en 2016, elle était composée de dix athlètes. Celle de 2020 en compte six qui ont participé à la première équipe olympique de réfugiés . "Cela a commencé à l'automne 2015, quand nous avons pris conscience de la crise mondiale des réfugiés. En voyant ces images, nous nous sommes dit qu'il devait y avoir des athlètes parmi eux. Nous nous sommes interrogé sur notre responsabilité et les opportunités que nous pourrions créer pour ces athlètes déplacés. Malheureusement, les raisons pour lesquelles nous avons créé cette équipe sont toujours d’actualité. Nous avons même plus de personnes déplacées de force dans le monde en ce moment" , rappelle Thomas Bach , le président du CIO. Liste des Africains de l'équipe olympique des réfugiés : Athlétisme Dorian Keletela (Congo) Rose Nathike Lykonen (Sud-Soudan) James Nyang Chiengjiek (Sud-Soudan) Anjelina Nadai Lohalith (Sud-Soudan) Paulo Amotun Lokoro (Sud-Soudan) Jamal Abdelmaji Eisa Mohammed (Soudan) Tachlowini Gabriyesos (Érythrée) Judo Popole Misenga _(République démocratique du Congo) _ Tir Luna Solomon (Érythrée) Haltérophilie Cyrille Fagat Tchatchet II (Cameroun)