Catherine Nanziri, première boxeuse ougandaise qualifiée pour les JO
Avant même de faire ses premiers pas sur le ring de Tokyo, elle est déjà entrée dans l'histoire de son pays. Catherine Nanziri sera cet été au Japon la première boxeuse ougandaise a participé à une olympiade. "Je suis fière de moi car c'est le rêve de tout sportif de participer un jour à des Jeux olympiques" , explique l'athlète de 21 ans. "C'est une fierté aussi d'être la première femme de mon pays à participer au tournoi olympique de boxe. Cela va donner des idées aux autres femmes pour la suite." Catherine Nanziri se rend à Tokyo avec de sérieuses ambitions. Elle visera une médaille dans la catégorie des poids mouche où elle est classée 4e boxeuse continentale et 12e mondiale . La première fois qu'ils me voient, les gens pensent toujours que je ne sais pas boxer" , s'amuse la championne. "Alors je joue avec ça quand je monte sur le ring. Cela m'aide beaucoup car il pense clairement que je suis finie. Mais une fois que le combat est lancé, alors je le rends difficile et je donne tout pour gagner." Une équipe ambitieuse Catherine Nanziri sera accompagnée à Tokyo par deux autres boxeurs ougandais : un poids moyen, David Ssemujju et le poids welter, Shadir Musa. Ce dernier, capitaine également de l'équipe, affiche aussi ses ambitions : "il y a beaucoup de talent chez nous. On est très agressifs et on a conscience de notre talent, même s'ils nous manquent parfois quelques petites choses pour aller encore plus haut. Mais la boxe ougandaise a une bonne réputation. On est reconnu dans les autres pays parmi les meilleurs boxeurs en Afrique et dans le monde entier. La boxe locale n'a en effet pas attendue les Jeux de Tokyo pour briller : sur les 7 médailles olympiques de l'Ouganda , 4 sont venues du ring.