Banque mondiale à Abidjan : relance économique et Covid-19 au menu
À Abidjan en Côte d’ivoire, 14 chefs d’Etats ont répondu présent ce jeudi à une conférence initiée par Alassane Ouattara et la Banque Mondiale. La rencontre s’articule autour d’un projet de relance économique. Pour venir en aide via des prêts et des subventions a taux zéro aux pays les plus touchées par la pandémie de coronavirus. À l’occasion, un communiqué de la présidence ivoirienne affirme que 14 chefs d’États ont répondu présent à la conférence, le président du Rwanda Paul Kagamé, quant à lui, sera éventuellement présent via vidéo. Une opportunité pour les dirigeants, de renforcer leurs relations et d’aborder le sujet de la vaccination qui avance à petits pas sur le continent. Lors de son allocution à l’hotel Ivoire où se tient la rencontre, Axel Van Trotsenburg , directeur général des opérations de la Banque mondiale a déclaré : "notre objectif est clair : 40 % de la population vaccinée d’ici la fin de l’année et 60 % d’ici le milieu de l’année prochaine. Actuellement, nous en sommes loin et l’Union africaine a négocié un accord avec Johnson & Johnson pour obtenir 400 millions de doses. " Même si le mot d’ordre a été donne les vaccins n’arriveront pas avant quelques mois. Alors que le variant Delta menace d’une nouvelle vague sur le continent, seulement 1% de la population est vacciné. Il y a quelque jour, l’Afrique passait le cap des 6 millions de cas recensés, avec l’ Afrique du sud en tête de ligne avec plus de 2.2 millions de cas selon les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies.