À Doha, au Qatar, l'équipe des réfugiés se prépare pour les JO
Début du camp d'entraînement pour les 29 athlètes de l'équipe olympique des réfugiés. Dans l'Aspire Dome de Doha, au Qatar, l'équipe se prépare pour les jeux de Tokyo, qui débuteront le 23 juillet. Parmi eux, 10 sont originaires du continent africain, notamment du Cameroun, du Soudan du Sud et de la République démocratique du Congo. À travers cette équipe, un message fort est envoyé aux réfugiés. "Ce que j'attends de tous les athlètes réfugiés, c'est qu'ils fassent de leur mieux et qu'ils transmettent également un message d'espoir à tous les réfugiés du monde entier, car ils représentent la communauté des réfugiés dans le monde" , détaille Rose Nathike Likonyen, une athlète réfugiée du Soudan du Sud. Originaires de 11 pays différents, ils concourent dans 12 disciplines, notamment lors des épreuves de natation, boxe, karaté ou encore de badminton. C'est la deuxième fois dans l'histoire des jeux qu'une équipe de réfugiés participe à la compétition internationale. Parmi les athlètes de cette année, six d'entre eux étaient déjà présents lors des JO de Rio, en 2016.