Ouganda: 11 ans de prison pour avoir tué un gorille des montagnes
Un Ougandais, condamné jeudi à une peine de prison de 11 ans, pour avoir tué un dos argenté, nommé "Rafiki", âgé d'environ 25 ans, c'était un des rares gorilles des montagnes du parc de Bwindi. Felix Byamukama, a reconnu avoir tué le grand singe, en état de légitime défense, ainsi que d'autres animaux dans le parc. Rafiki était le mâle dominant d'une famille de 17 gorilles. La population de gorilles des montagnes, présents en Ouganda, au Rwanda et en RDC, est estimée à environ 1000 individus, contre 680 en 2008. La mort de Rafiki est intervenue alors que la fréquence des cas de braconnage a augmenté en Ouganda depuis l'instauration d'un confinement strict pour lutter contre le nouveau coronavirus.