Soudan : accord entre les parties pour relancer le processus de paix
L’espoir d’un retour de la paix au Soudan a été relancé par les accords, vendredi, entre le gouvernement et les rebelles en discussion à Juba, au Soudan du Sud, depuis lundi. C’est un nouveau pas de franchi dans la quête d’un retour définitif de la paix au Soudan. Après cinq jours de discussions, parfois houleuses, chez le voisin sud-soudanais, le gouvernement et les groupes rebelles ont fini par arrondir les angles. Ils ont trouvé vendredi un terrain d’entente sur certains points indispensables pour relancer le processus. « A la suite de l’engagement direct entre les deux délégations, le SPLM-Nord et le gouvernement de transition de la République du Soudan, les parties se sont mises d’accord pour classer et hiérarchiser les questions de négociation. Deuxièmement, les parties ont convenu de la nécessité de convenir d’une déclaration de principes en tant que feuille de route régissant le processus de négociation. », résume le porte-parole de la délégation du gouvernement de transition, Mohammed Hassan Alteishi. « Nous sommes également d’accord sur le fait que chaque partie présentera demain matin ses exposés de principe sur la réalisation d’une déclaration de principes qui constituera la feuille de route qui guidera le processus des prochains pourparlers de paix. », appuie le porte-parle du Mouvement de libération du peuple du Soudan-Nord, Ajak Mahmud. Les négociations vont se poursuivre ce week-end. Mais elles laissent déjà planer un grand optimisme après les menaces des rebelles de se retirer en milieu de semaine. Et entendre leur porte-parole parler de réussite, est un plus qu’encourageant pour les médiateurs.